analphabète


analphabète

analphabète [ analfabɛt ] adj.
• 1580, repris fin XIXe; it. analfabeto, gr. analphabêtos « qui ne sait ni A ni B »
Qui n'a pas appris à lire et à écrire. illettré (2o). Subst. Une analphabète. Par ext. (Péj.) Complètement ignare.

analphabète adjectif et nom (grec analphabêtos) Qui ne sait ni lire ni écrire ; illettré. ● analphabète (difficultés) adjectif et nom (grec analphabêtos) Sens Dans la langue courante, les deux termes sont synonymes. Dans leur emploi technique (en sociologie notamment), ils ne sont pas tout à fait équivalents. 1. Analphabète = qui ne sait ni lire ni écrire. 2. Illettré = qui est incapable de maîtriser la lecture d'un texte simple. Remarque Illettré a longtemps signifié « inculte, ignorant, qui n'a pas de lettres » (= de connaissances générales). Ce sens est aujourd'hui vieilli. ● analphabète (synonymes) adjectif et nom (grec analphabêtos) Qui ne sait ni lire ni écrire ; illettré.
Synonymes :
- illettré

analphabète
adj. (et n.) Qui ne sait ni lire ni écrire.
Subst. Analphabète fonctionnel: personne qui ne possède pas les rudiments de lecture, d'écriture et de calcul nécessaires à son insertion sociale. Syn. illettré.

⇒ANALPHABÈTE, adj.
Qui ne sait ni lire, ni écrire. Synon. illettré :
1. ... il [le pauvre] n'est plus analphabète, il n'est plus maintenant qu'ignorant.
G. BERNANOS, Les Grands cimetières sous la lune, 1938, p. 216.
2. ... je racontais cette même histoire comme je l'avais apprise de Pascuali dans mon enfance, de Pascuali qui était analphabète et avait une peur superstitieuse des livres.
B. CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 139.
3. C'était [le prévenu] un pêcheur d'étang, ignare et analphabète, une sorte de brute...
P. VIALAR, La Chasse aux hommes, Le Débucher, 1953, p. 25.
P. méton. Où le peuple est analphabète :
4. Qu'aux époques analphabètes, la société ait sollicité l'art de faire toucher aux yeux ce qui aurait dû être lu, (...) il n'y a eu là qu'une opportunité historique, un pis-aller.
R. HUYGHE, Dialogue avec le visible, 1955, p. 100.
Rem. Est signalé comme néol. par ROB. et QUILLET 1965. Attesté également ds Lar. encyclop., QUILLET 1965, DUB., Lar. Lang. fr.
Prononc. :[]. Enq. :/analfabe2t/.
Étymol. ET HIST. — 1. 1598 subst. (JOUBERT, Annotations sur la chir. de Guy de Chauliac ds GDF. Compl. : C'est tres mal fait de permettre l'exercice de la chirurgie, l'une des plus dignes parties de la medecine [comme j'ay souvent ouy dire a mon pere] a ces ignorans analphabètes, qui n'estudierent jamais en aucune livre), attest. isolée; 2. repris 1938, supra.
1 empr. au gr. « qui ne connaît pas l'alphabet » (PHILYLL., Com. fr., 2, 857 ds BAILLY); un lat. analphabetus, attesté par Baronius au XVIe s. est signalé par DU CANGE s.v.; 2 même orig., à rapprocher de l'ital., d'abord analfabeto, adj., dep. 1688 (Note al Malmantile ds BATT.); cf. 1860 (FIL. UGOLINI, Vocabolario di parole e modi errati, 27 Ibid. où il souligne l'incorrection de la forme au XIXe s. : Analfabeto, cioè che non conosce l'alfabeto : abbiamo in questo senso illetterato, idiota, senza lettere, e perció non mi par necessaria la nuova voce); puis analfabeta subst. au XIXe s. (COLLODI, 678, ibid.).
STAT. — Fréq. abs. litt. :4.

analphabète [analfabɛt] adj.
ÉTYM. 1580; repris fin XIXe; de l'ital. analfabeto, grec analphabêtos.
Qui ne sait ni lire ni écrire, alors que sa culture dispose d'une écriture. aussi Illettré. || Populations analphabètes, à demi analphabètes. || Adultes analphabètes.
Les époques, les temps analphabètes, où une partie notable de la population était analphabète.
N. || Un, une analphabète. || Le pourcentage des analphabètes dans un groupe social. || Scolariser, alphabétiser des analphabètes. || Un analphabète doué, intelligent, capable d'apprendre rapidement à lire.
Par ext. (t. d'injure). Complètement ignare. || Crétin ! analphabète !
CONTR. Alphabète.
DÉR. Analphabétisme. — V. Alphabète.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Analphabète — Analphabétisme L analphabétisme est l incapacité complète à lire et à écrire, le plus souvent par manque d apprentissage. Il se distingue de l illettrisme, terme utilisé quand il y a eu apprentissage de la lecture et de l écriture mais que cet… …   Wikipédia en Français

  • illettré — illettré, ée [ i(l)letre ] adj. et n. • 1560, rare av. XVIIIe; lat. illitteratus 1 ♦ Vieilli Qui n est pas lettré. ⇒ ignorant, inculte. 2 ♦ Mod. Qui ne sait ni lire ni écrire (⇒ analphabète); Spécialt Qui est partiellement incapable de lire et d… …   Encyclopédie Universelle

  • analphabétisme — [ analfabetism ] n. m. • 1907; de analphabète ♦ État de l analphabète, des analphabètes d un pays. Taux d analphabétisme : pourcentage d analphabètes par rapport à la population totale. Lutter contre l analphabétisme. Analphabétisme et… …   Encyclopédie Universelle

  • Alphabetisation — Alphabétisation L alphabétisation est «l acquisition des connaissances et des compétences de base dont chacun a besoin dans un monde en rapide évolution [et] un droit fondamental de la personne humaine.»[1] Sommaire 1 L alphabétisation 2 Le… …   Wikipédia en Français

  • Alphabétisation — L alphabétisation est «l acquisition des connaissances et des compétences de base dont chacun a besoin dans un monde en rapide évolution [et] un droit fondamental de la personne humaine.»[1] Sommaire 1 L alphabétisation 2 Le public des cours d… …   Wikipédia en Français

  • ALPHABÉTISATION — L’alphabétisation constitue de nos jours une préoccupation mondiale. Elle est considérée comme un facteur majeur de développement, un enjeu économique et un droit humain. Les savoirs dits «de base»: savoir lire, écrire et compter, sont reconnus… …   Encyclopédie Universelle

  • Analphabetisme — Analphabétisme L analphabétisme est l incapacité complète à lire et à écrire, le plus souvent par manque d apprentissage. Il se distingue de l illettrisme, terme utilisé quand il y a eu apprentissage de la lecture et de l écriture mais que cet… …   Wikipédia en Français

  • Analphabétisme — L analphabétisme est l incapacité complète à lire et à écrire, le plus souvent par manque d apprentissage. Il se distingue de l illettrisme, terme utilisé quand il y a eu apprentissage de la lecture et de l écriture mais que cet apprentissage n a …   Wikipédia en Français

  • alphabétiser — [ alfabetize ] v. tr. <conjug. : 1> • mil. XXe; « classer par ordre alphabétique » 1853; de alphabet ♦ Apprendre à lire et à écrire à (un groupe social partiellement analphabète ou ignorant un système d écriture). P. p. adj. Population,… …   Encyclopédie Universelle

  • illettrée — ● illettré, illettrée adjectif et nom (latin illitteratus) Qui ne sait ni lire ni écrire ; analphabète. Vieux. Qui n a pas de culture, qui n a pas reçu d instruction. ● illettré, illettrée (difficultés) adjectif et nom (latin illitteratus) Sens… …   Encyclopédie Universelle